L’Ensemble

001_23_1

L’Ensemble Telemann est un ensemble instrumental et vocal qui se spécialise dans la musique baroque et classique. Formé de choristes et de musiciens jouant sur des instruments d’époque, l’Ensemble Telemann a été fondé en 1992 par Rafik Matta qui en est également le directeur artistique.

Dès sa fondation, l’Ensemble Telemann s’est résolument démarqué en se faisant l’interprète d’œuvres moins connues du répertoire baroque, notamment le Requiem deJean Gilles ( une première à Montréal) et présenté en février 1993, sans toutefois délaisser celles qui appartiennent au grand répertoire telles que les cantates sacrées des maîtres allemands (Bach, Buxtehude), les concertos brandebourgeois et les Suites de Bach, la Musique de table de Telemann, la musique italienne baroque et de la renaissance et les oeuvres instrumentales et vocales de plusieurs autres compositeurs de cette époque.

Déjà prisé par les mélomanes de la rive-sud, l’Ensemble Telemann se produit depuis plusieurs  années à Montréal où l’excellence de ses prestations a tôt fait de gagner l’estime du public. À titre d’exemple, l’Ensemble Telemann avait offert aux Montréalais à l’occasion de son dixième anniversaire une version intégrale du Messie de Georg Frideric Handel. Le Messie avait déjà été présenté une première fois en 1997 à Saint-Lambert et fut donné encore une fois en 2010. En décembre 2003, une autre intégrale, celle de l’Oratorio de Noël de J-S Bach avait eu un succès tout aussi retentissant. Un premier CD de ce concert a d’ailleurs été  enregistré et a paru en 2005.

La volonté de faire connaître au public des œuvres rares ou inédites s’affirmait avec l’un des concerts que donna l’ensemble en 2004 intitulé : les grands motets des maîtres français C’est ainsi que deux des quatre œuvres qui composaient le programme étaient jouées pour la première fois de ce côté de l’Atlantique.

En 2005, la période classique occupe une place prépondérante avec la symphonie No. 34 de Mozartet son célèbre Requiem, joué sur instruments d’époque, une autre première à Montréal. Parmi les concerts que donne l’Ensemble Telemann cette année là, on note la collaboration de l’éminent pianofortiste Tom Beghin qui interprète le concerto pour pianoforte en mi mineur de Carl Philipp Emanuel Bach.

En novembre 2008, l’Ensemble Telemann lance un autre CD qui comporte deux œuvres tirées du concert enregistré en octobre 2006 à la salle Pollack de l’université McGill. Il s’intitule ” Bach & Purcell ” et inclut le motet Jesu Meine Freude de Jean-Sébastien Bach et l’opéra Didon et Énée deHenry Purcell. C’est le deuxième CD de l’Ensemble Telemann après celui de l’Oratorio de Noël de J-S Bach, paru en 2005.

Pour son 20ème anniversaire, l’Ensemble Telemann donnait un concert intitulé ” Bach, Miles et les autres…”, une fresque haute en couleurs dans laquelle la musique de J-S Bach se dresse par le biais de ses cantates en contrepoint des pièces de Miles Davis, Thelonious Monk et autres géants du jazz contemporain. Pour l’occasion, Rafik Matta avait mis à contribution son propre trio (le Raf’s jazz trio) pour jouer aux côtés de l’Ensemble Telemann.

La date du 23 novembre 2013 marquera une autre balise dans l’histoire du groupe lorsque sera présentée la Messe en si mineur BWV 232 de J-S Bach en la cathédrale Christ-Church de Montréal.

En marge de la tendance technologique actuelle, plusieurs extraits des concerts mentionnés ci-dessus peuvent maintenant être visionnés sur Youtube sur la chaîne de l’Ensemble Telemann:crumhorn705